Après 4 jours d’évacuation de la Jungle de Calais, la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio a déclaré à l’AFP: « C’est vraiment aujourd’hui la fin de la Jungle, il n’y a plus personne sur le camp ». Pourtant, plus d’un millier de réfugiés attendaient leur tour pour quitter l’ancien plus grand bidon-ville d’Europe. Retour sur les derniers jours de la Jungle.

 

Après 4 jours d’évacuation, la Jungle est complètement détruite. Calais, France – 27/10/2016

 

Malgré l’annonce de la Préfecture, plus d’un milliers de réfugiés vivent dans la Jungle. La majorité, mineurs, se retrouvent sans abris et dorment dehors. Calais, France – 28/10/2016

Un ancien abri détruit par le feu. Calais, France – 27/10/2016

Des réfugiés mineurs jouent au football après une nuit passée dans l’école du chemin des Dunes. Ils patientent avant l’arrivée de plusieurs bus. Calais, France – 28/10/2016

A Jungle is going to a gouvernemental bus to find a shelter

des réfugiés se dirigent vers la sortie de la Jungle avant de prendre place dans des bus. Calais, France – 28/10/2016

Deux réfugiés prennent une dernière photo avant de monter dans un bus vers une direction inconnue. Calais, France – 28/10/2016

Un réfugié s’est éloigné pour téléphoner à des proches. Calais, France – 28/10/2016

Un policier surveille la destruction de l’école du chemin des Dunes. Calais, France – 28/10/2016

Un jeune afghan cuisine dans un magasin d’alimentation abandonnée pour ses amis. Ils attendent de pouvoir quitter le camp de conteneurs dans lequel ils dorment. Calais, France – 28/10/2016

 

Le soleil se couche sur l’église érythréenne, l’un des rares bâtiments de culte encore debout, qui a depuis été détruit. Calais, France – 28/10/2016

La Malesian kitchen a été abandonné à la hâte. A l’intérieur, de l’alimentation, des ustensiles de cuisine, des restes d’une vie passée. Calais, France – 28/10/2016