Ce 27 avril 2017, dans le cadre d’une manifestation à l’appel de « Ni Le Pen, ni Macron ! » à Rennes, un policier a dégainé son arme et l’a braqué sur la foule des jeunes manifestants, pour la plupart lycéens. Images, témoignage et remise en contexte par le photo-reporter témoin de la scène : Emmanuel Brossier.

 

 

« La manifestation venait de la rue d’isly pour se diriger vers le pont SNCF de la rue de l’Alma. Il y avait deux motards depuis le début, en tête de manifestation. A un moment, les deux se sont arrêtés. Un petit groupe s’est détaché du cortège pour attaquer le premier motard, qui a eu le temps de partir.

 

 

Il a doublé son collègue pour se positionner quasiment sur le pont, 200 mètres plus loin. Le petit groupe s’est dirigé vers ce second motard de la police, qui est au départ descendu de sa moto pour tenter de les faire reculer. Il est remonté dessus pour partir, mais la moto à du caler, il n’a pas réussi à partir, il est redescendu alors que le groupe revenait à la charge et a sorti son arme de service pour mettre en joue le petit groupe et les faire reculer, en leur hurlant de reculer.

 

 

Les manifestants (cortège compris) lui hurlaient de baisser son arme, certains ont tenté de venir récupérer le petit groupe. Une voiture à reculé rapidement pour se positionner à proximité du motard. Je ne sais pas si cela a joué, mais le groupe a pris suffisamment de distance avec le motard pour lui permettre de remonter sur sa moto et de partir. » 

 

Emmanuel Brossier