Environ 3000 personnes se sont rassemblées à Nantes pour protester contre le FN et la tenue d’un meeting au Zénith. Rapidement, des affrontements ont éclatés entre une partie des manifestants et les forces de l’ordre. On dénombre entre 7 et 11 policiers blessés, ainsi que 8 arrestations.

Il m’est difficile de juger de l’impact que peut avoir la tenue de ce rassemblement, le contexte politique étant très complexe. Je ne peut que constater la montée en tension de l’atmosphère générale des manifestations et des contestations de plus en plus violentes, ainsi que des répressions elles aussi plus violentes. La seule chose sûre et certaine c’est que cette période électorale, que l’on souhaite ou non  la tenue des élection, seras a nul autre pareil.

 

Jérémie Verchère