8_ip3iD1Ei8
Paul (prénom modifié) est un élève de 17 ans au Lycée Leonard de Vinci à Levallois. Il a été témoin et il a filmé l’agression d’un des lycéens de l’établissement par plusieurs policiers, lors du #BlocusPourTheo du vendredi 24 février 2017. Il a contacté notre rédaction pour apporter de nouvelles images et son témoignage sur ce qu’il s’est passé.

 

 

9h30 : Il a eu 3 alarmes incendies qui ont été activées en 15 minutes par des lycéens

 

9h55 : Début de la récréation. On nous empêche de sortir, du coup avec des potes, on sort par un trou dans le grillage de la cour. Il avait été fait l’année dernière lors du blocus de la #LoiTravail.

 

Vers 10h : On est devant le lycée et on commence à allumer une poubelle. Les flics arrivent tout de suite et dispersent la foule à coup d’extincteur (?!) et de grenades lacrymogènes.

 

Vers 10h10 : Un mec se fait plaqué au sol devant l’entrée du lycée après on voit ce qu’il se passé sur la vidéo.
Moi et des potes on se met sur le trottoir d’en face et on commence à filmer et à regarder ce qu’il se passe, mais on reçoit des lacrymo pendant 30 minutes et on est tous en pleurs.

 

Vers 11h : On bouge à côté du parc qui était dans la rue du lycée, parce que les CRS avaient bloqué la rue. On était en plein milieu et après y’a eu des commentaires racistes de la part des flics.

 

11h20 : On va voir un bacceu et on commence à parler, on lui montre la vidéo. Il nous dit de venir pour aller le montrer à tous ses collègues. Tous fiers, ils filment avec leurs téléphones la vidéo que j’avais et un CRS nous montre ses mains en sang et dit qu’il est fier de ce qu’il a fait et qu’il a bien tapé sur le mec !

 

12 : On part parce qu’il commence à grêler et à pleuvoir.

 

—————————————-

 

Mise à jour : Samedi 25 Février à 11h.

Un internaute nous a envoyé une seconde vidéo, plus longue et détaillée. On y voit les policiers de la BAC intervenir sans brassards, mais armes à la main au milieu des lycéens pour procéder à une interpellation.

Plus tard, un officier de la BAC interpelle un jeune qui filme la scène « Ton appareil photo il va tomber, je t’ai dit DÉGAGE. »